HISTOIRE

 L’Association Saint Martin de Porres créée à l’origine par la congrégation des sœurs dominicaines d’Etrépagny, quelques amis et coopérateurs font en 1965 l’acquisition d’une propriété à Saint-Claude au quartier de Matouba avec l’objectif suivant : offrir un lieu de vacances à des jeunes filles relevant de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) dont elles avaient la tutelle à la maison Notre Dame de Grâce aux Abymes.

Ainsi jusqu’à la fermeture de  la Maison, les éducateurs venaient régulièrement avec les jeunes en vacances à Matouba. Ils profitaient d’activités en pleine nature sur la propriété même, mais aussi aux environs (rivière, saut d’eau, randonnée en forêt, jeu en plein air…).

Parallèlement à ces séjours, les locaux servaient pour la formation de jeunes femmes dans le domaine du service à la personne.
À la fermeture de la maison Notre Dame de Grâce en 1999, l’association « Le Foyer de Jour Matouba », une structure dédiée aux personnes avec un handicap occupait les lieux. Au départ de cette association, la propriété était mise à la disposition de divers groupes et principalement des scouts pour des activités de plein air, et de ressourcements.
Ce bref rappel historique explique la volonté des anciens et nouveaux administrateurs pour maintenir la vocation sociale à l’origine de l’acquisition de cette propriété. Ceci en adoptant un nouveau projet associatif en phase aux besoins de ce temps.
Dans un contexte ou les enjeux sur le plan social, environnemental, sanitaire, économique, nécessitent la mobilisation de tous, le parti pris pour une démarche tournée vers l’agro-écologique est la meilleure réponse que le nouveau projet associatif s’engage à apporter à la société. 

 

 

commodo mattis risus. libero leo. efficitur. consequat.